Test Sony BDP-S790 : le meilleur rapport qualité/prix en lecteur Blu-ray ?

 

 

Le lecteur Blu-ray 3D en test aujourd’hui est tout simplement le premier lecteur à proposer un upscaling 4K, ou plutôt Quad HD (3840 x 2160 px). Il s’agit bien entendu du Sony BDP-S790. Alors, un upscaling Quad HD à l’heure actuelle, ça nous fait de belles jambes vous allez me dire. Certes, mais ce n’est pas ce qui m’a intéressé sur ce lecteur, mais plutôt son décodage natif du Blu-ray, son upscaling 1080p et son posttraitement vidéo que je trouve vraiment excellent pour un lecteur lancé à moins de 250 euros !

Au cours de ce test, j’ai donc analysé son traitement vidéo après plusieurs jours d’utilisation, à la recherche de la moindre imperfection, bug, problèmes, ou autres, mais j’ai également testé ses capacités multimédias, ses fonctions interactives, ses services internet, la qualité de son upscaling 1080p, etc. Bref, j’ai essayé d’être le plus exhaustif possible. Alors, ce Sony BDP-S790, est-il le meilleur rapport qualité/prix du moment ?

Protocole de test :

  • TV Samsung 55ES7000 + Sony 46HX850
  • Vidéoprojecteur Acer H9500BD
  • Amplificateur Onkyo TX-NR616
  • Enceintes KEF Q500 en 5.1
  • Plusieurs DVD, Blu-ray, fichiers multimédias (Audio & Vidéo)

Présentation du Sony BDP-S790

Le lecteur Sony BDP-S790 représente le fleuron des lecteurs de la gamme 2012 du constructeur japonais et marque un nouveau tournant dans le design des lecteurs Sony, malheureusement, si ce design est plus moderne et fun que le Sony BDP-S780, on n’est toujours pas de retour sur un design haut de gamme comme pouvait l’être le fameux Sony BDP-S5000ES, mais le prix est également très différent, bien plus abordable avec un PPI de 249 euros.

Par rapport à son prix, il est tout de même plutôt design, sobre, avec le dessus en PVC gris dégradé et brossé, un assemblage de bonne qualité, et un poids correct. Par contre, forcément, avec ce poids, et cette qualité de fabrication, on trouve une alimentation entrée de gamme, donc un courant de qualité très moyenne qui aura forcément un impacte sur la qualité intrinsèque de l’image. En clair, on est très loin d’un lecteur comme l’OPPO BDP-93EU. Je dis ça, puisque vous avez été nombreux à demander un comparatif OPPO/Sony, mais il serait déplacé vu la grande différence de prix de ces deux lecteurs. Cependant, et nous le verrons plus loin, en terme de posttraitement vidéo, le Sony n’a pas à rougir face à l’OPPO.

Ceci étant dit, poursuivons le petit tour du propriétaire. Ce lecteur est tout simplement le premier à proposer un upscaling 4K (ou plutôt Quad HD : 3840 x 2160p). Sony se positionne d’ailleurs en précurseur sur la diffusion 4K à domicile, après avoir sorti le vidéoprojecteur VPL-VW1000ES que j’avais pu tester récemment. Cependant, le traitement vidéo reste de même acabit dans sa structure que sur le BDP-S780. Il gère toujours le Super Audio CD, le CD, le DVD, et le Blu-ray 2D et 3D, et offre une prise en charge réseau complète, avec le nouveau SEN (portail internet Sony Entertainment Network) et une gestion multimédia plutôt intéressante, comme nous allons le voir, mais qui reste très loin des performances d’un bon lecteur multimédia).

Il offre une face épurée qui intègre un lecteur optique à tiroir et un tout petit écran digital n’affichant que la durée du film ou les commandes (play, pause, etc.). Sur le dessus, on trouve des touches tactiles d’une extrême sensibilité. À peine vous effleurez le dessus que les touches réagissent. L’ouverture /fermeture du tiroir est très rapide, et le lecteur passe du mode veille au lancement du Blu-ray en à peine 5 secondes !

Par contre, malheureusement, ce lecteur n’est pas fanless. Il est équipé d’un ventilateur, et d’un lecteur optique un petit peu bruyants avec de légères vibrations. À très faible volume, on peut entendre le lecteur tourner, par contre, sans Blu-ray à l’intérieur il ne fait aucun bruit, donc le ventilateur n’est pas en cause. Cela ne m’a gêné aucunement, je regarde mes films à volume normal, voire fort, mais ça pourrait en déranger certains…

La connectique arrière est limitée au strict minimum, mais offre tout de même deux sorties HDMI qui permettent de séparer l’audio de la vidéo ou de sortir vidéo + audio en simultanés. On trouve également 2 ports USB 2.0 (en façade puis à l’arrière, une décevante sortie audio analogique stéréo (pour un lecteur fleuron de la gamme, on aurait espéré une sortie analogique 7.1 de qualité, surtout pour le S.A.CD), un port Ethernet (10/100, pas de gestion du Gigabit), une vidéo Composite (inutile), une Optique et une Coaxiale.

La télécommande est basique, non rétroéclairée, mais propose une bonne ergonomie avec toutes les touches nécessaires au fonctionnement du lecteur. On trouve une touche SEN pour accéder rapidement au portail internet de Sony, la touche Home habituelle pour accéder à l’interface Xross Media Bar très complète et ultra réactive, fluide. La touche « Option » permet d’accéder rapidement à certaines fonctions, qui s’affichent en pop-up, nécessaires pendant le visionnage d’un film. Je pense par exemple aux réglages vidéo avec visualisation en « live » des changements pour apprécier l’apport de tel ou tel filtre vidéo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s